Idéologies nouvelles du corps

CouvINCFO

 

Le corps n’a jamais été autant idolâtré qu’aujourd’hui. Les soins, les performances, les modifications, les prétendues augmentations, les imaginaires utopiques du corps sont au cœur de toutes les préoccupations. Il n’est même plus exagéré de parler d’obsession du corps. La philosophie, l’histoire, la sociologie, la psychanalyse, tout particulièrement au sein des STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), multiplient les spéculations à ce sujet. Qui sont les nouveaux chantres du corps ? De quels corps sont-ils les adeptes ? Quels sont leurs thèmes de recherche ? Et quelles conceptions du corps développent-ils ?
Ce livre élucide les diverses formes dominantes d’idéologisation du corps en sciences humaines.

*

Fabien Ollier est enseignant d’éducation physique et sportive, titulaire d’un Master II de philosophie et directeur de publication de la revue Quel Sport ?

*

Sommaire

Avant-propos de Jean-Marie Brohm. Ce qui est en cause et qu’il s’agit de redire
Prélude. Le caractère fétiche du corps-marchandise
Ouverture. La rentabilisation du corps : plus-values réelles et symboliques
Mouvement I. Le corps mystifié : le confusionnisme des « épistémologues du corps »
Mouvement II. Le corps fragmenté : la corpologie postmoderne de l’homme en pièces détachées
Mouvement III. Le corps exténué : l’imposture post-lacanienne de la jouissance sportive
Coda. La domination du champ corporel ou le règne de l’imposture scientiste
Bibliographie

*

272 pages, 18 euros

Commander