Accueil

NOUVEAU : Quel Sport ? propose désormais des Carnets d’enquête
*
Cette série de « Carnets d’enquête » thématiques est une entreprise de démystification du sport par l’élucidation de ses aspects les plus inavouables, les plus secrets et les plus délaissés par les « sportologues ». La face sombre que les journalistes opposent naïvement à la face lumineuse du sport, avance imperturbablement, tel le côté obscur de la force ou l’étoile noire de l’Empire galactique. Contrairement aux thuriféraires extasiés de la « culture sportive » ou aux nombreux chantres des « passions sportives » qui ont choisi de narrer l’univers enchanté et fantasmagorique des stades, Quel Sport ? entend dessiller les yeux sur les multiples propagandes, mensonges, désinformations de l’univers sportif.
*******
Numéro 2, mars 2017
28 pages, illustré, 2 euros
En vente en librairies habituelles et sur commande (2 euros + 2 euros de frais de port)
**
Constitué en appareil hégémonique qui distille l’idéologie cynique de la compétition de tous contre tous grâce à ses spectacles planétaires, le Comité international olympique pousse les villes et les états qui veulent organiser les Jeux à restructurer en profondeur le monde vécu des citoyens. Ses exigences en matière d’infrastructures, de lois d’exception, de médiatisation et d’optimisation fiscale favorisent l’expansion de l’univers mercantile dopé par ses partenaires commerciaux, ses opérateurs, ses sponsors et ses fonds d’investissement. Pour avoir les JO, toutes les villes candidates investissent l’argent public dans des opérations de propagande olympique massives. En s’engageant à bâtir les temples et les voies de la religio athletae fondée sur le dogme de la course aux profits par la course au rendement physique, elles aident le CIO à ouvrir les nouvelles frontières des valeurs ajoutées. Ce nouvel ordre olympique mondial ne peut pas ne pas mettre en péril les institutions et les projets démocratiques.
*
couvcarnetQS2
Sommaire :
I- La propagande olympique organisée
1- La guerre du faux : budget maîtrisé et retombées économiques
2- Le culte des champions : les idiots utiles de Paris 2024
3- Le patrimoine historique au service des JO
4- Diplomatie olympique : tous au garde-à-vous !
5- Un système général de fausses représentations
II- L’ordre olympique mondialisé
1- L’exploitation des ouvriers, la chasse aux pauvres, le déplacement des populations
2- Néo-villes démesurées, standardisées et invivables pour les populations modestes
3- Le contrôle militaro-policier des populations et la surveillance des foules
4- La mise au pas des journalistes et la diminution notable des libertés de la presse
5- Maffias, voyous en cols blancs, trafics et prostitution
6- La marchandisation totale et les dégâts écologiques
III- L’emprise olympique de plus en plus contestée
**********************************************************************************************************
Numéro 1, janvier 2017
24 pages, illustré, 2 euros
En vente en librairies habituelles et sur commande (2 euros + 2 euros de frais de port)
**
 Le sport considéré comme un ensemble d’institutions, de pratiques, de spectacles, de discours et de mythologies, est depuis longtemps rattrapé par des affaires qui en révèlent sa véritable nature. Durant ces dernières années, celles-ci se sont démultipliées à un rythme affolant. Chaque semaine apporte en effet son lot de révélations sur des comportements délictueux voire criminels, qui sont loin de correspondre aux images et aux discours censés promouvoir le sport-citoyen, le sport-moral, le sport-éducatif ou le sport-pacificateur. Qu’il s’agisse des pratiques financières maffieuses, de l’évasion fiscale, de la corruption, des trucages, du dopage, des violences multiformes ou des atteintes délibérées aux droits de l’Homme et des compromissions régulières avec des régimes totalitaires, des dictatures bananières, des théocraties islamiques ou des autocraties, le sport est bien plus que du sport !
*
Couv carnet QS1
Sommaire :
Vol au-dessus d’un nid de voyous
I- Football connection : les bandits manchots au paradis fiscal
1- Fifagate
2- Panama papers
3- Football leaks
4- Le football, une blanchisseuse transnationale
II- La criminalité sportive : l’autre nom de la compétition mondiale
1- Athlétisme : pots-de-vin, conflit d’intérêt et vol
2- Russie : un système de dopage institutionnalisé
3- Attribution des JO de Rio et Tokyo: soupçons de corruption
4- JO de Rio : faillite, corruption au sommet de l’Etat et trafics
5- Candidature de Paris aux Jeux 2024 : des parrains mis en examen
6- Euro 2016 et Grands stades : l’extorsion de fonds publics
7- Trafics en tout genre dans le tennis et le rugby
III- Le sport, cosa nostra ?
**********************************************************************************************************
Consultez l’appel paru aussi sur le site de Libération (Liberation.fr)
**********************************************************************************************************
Quel Sport ?, n°32, 140 pages, illustré, 10 €
LA DOMINATION SPORTIVE
DISSIDENCE OU PARTICIPATION ?
***
couvqs32
Sous l’impulsion du gouvernement Hollande/Valls et de la maire de Paris, Anne Hidalgo, l’olympisme, après la footolâtrie décomplexée du mois de juin dernier, devient une idéologie d’état officielle. Cette année est en effet décrétée « année de l’olympisme » et tous les secteurs publics (l’école, l’université, la recherche en premier lieu) sont sommés d’initier des campagnes de promotion des prétendues « valeurs olympiques ». En visant l’unité nationale derrière les slogans oniriques « Rêvons plus loin » ou « La force d’un rêve » qui en disent déjà long sur l’hallucination collective qu’ils cherchent à imposer, les promoteurs de la candidature de Paris aux JO 2024 (état, Mairie de Paris, Comité de candidature, Comité national olympique et sportif français, entreprises partenaires, PS, PCF, etc.) ne cessent de masquer les enjeux sociopolitiques de cette opération d’enfumage. Dans une période de grave crise économique et sociale marquée par une augmentation massive du chômage, de la pauvreté et l’application de mesures d’austérité qui frappent tous les domaines de la vie publique, la manœuvre politique de diversion olympique est sans précédent. Les discours mystificateurs sur la paix, l’unité, l’amitié, la joie olympiques ne sauraient masquer l’indécent gaspillage financier, économique et écologique de cet aventurisme olympique qui ne bénéficiera en fin de compte qu’à la multinationale du CIO, devenue le symbole de la corruption généralisée et du capitalisme maffieux.
***
Au sommaire :
Non aux Jeux olympiques à Paris en 2024 !
Collectif, Non à la candidature de Paris aux Jeux 2024 !
Collectif, La corruption, la fraude et le dopage, disciplines olympiques. Paris ne doit pas courir après les Jeux 2024 !
Fabien Ollier, Les enjeux sociopolitiques de « Paris 2024 »
Mahmoud Miliani, Les idiots utiles de la maffia olympique. Bonnet et Pécout révolutionnent le sport ou la nouvelle vulgate sportive
Dénoncer la mascarade olympique
Euro foot 2016 : une diversion politique
Quel Sport ?, Le système hallucinatoire du football
Collectif, Le Championnat d’Europe n’est qu’une diversion sociale
Collectif, L’Euro 2016, l’exutoire politique d’une violence de masse
Contre le football-opium du peuple
Jo de Rio 2016 : les Jeux de l’exclusion sociale
Quel Sport ?, L’intoxication idéologique des Jeux
Fabien Ollier, La world company olympique est une kleptocratie
Pierre Arnaud, Jeux olympiques, histoire et politique : le sport divise plus souvent qu’il n’unit !
Refuser la destruction olympique
L’hégémonie sportive
Jean-Jacques Hongnyo, Les enjeux du sport en Afrique : dopage, hooliganisme, terrorisme
Pauline Soulier, Le CIO à l’épreuve de la Serbie olympique
***
Voir la rubrique « commander » pour le recevoir.
Voir la rubrique « Librairies » pour savoir où letrouver.
**********************************************************************************************************
Disponible sur commande et en librairies
Quel Sport ?, n° 30/31, 190 pages, illustré, 14 €
LE FOOTBALL, UNE SERVITUDE VOLONTAIRE
MANUEL DE RESISTANCE A LA MASSIFICATION
***
 CouvQS30
La propagande d’État du gouvernement Hollande/Valls pour l’Euro 2016, relayée par les médias et les fanatiques du ballon rond – journalistes intoxiqués par la footmania, intellectuels footolâtres, politiciens supporters – résonne comme un tambour tapé par la FIFA, l’UEFA et la FFF. Cette mise en condition massive, avec ses slogans mercantiles, son affairisme publicitaire, sa mobilisation nationaliste, a déjà envahi tout l’espace public comme une vaste opération de chloroformisation des consciences. L’unanimisme tapageur de l’Empire-football vise en effet à susciter la « solidarité nationale » autour des « Bleus », à empêcher quiconque de penser autrement qu’en supporter exalté, à entretenir l’enthousiasme pour un événement entièrement dévolu aux intérêts financiers des sponsors, partenaires et actionnaires du foot.
Quel Sport ? entend dénoncer l’asservissement idéologique et l’abrutissement culturel du football-opium du peuple, avec sa corruption, ses violences, son crétinisme supportériste. Quel Sport ? entend aussi démystifier le miroir aux alouettes du football-spectacle – que le Parti socialiste, le Parti communiste et leurs alliés nous présentent comme une « fête » « citoyenne » et « populaire » –, alors que les salaires mirobolants des mercenaires du crampon, les sommes astronomiques des transferts, les profits capitalistes de la FIFA et de l’UEFA dissimulent comme un écran de rêve, ou de cauchemar, la réalité effective de la misère sociale : chômage de masse, précarité de la jeunesse, destruction des services publics, dégradation des conditions de vie et d’habitat.
Dans un contexte européen où les menaces d’attentats islamistes n’ont jamais été aussi élevées, l’Euro 2016 est non seulement une entreprise politique de diversion et d’enfumage, mais aussi une exposition à hauts risques aux débordements des hooligans et aux menées terroristes des djihadistes français et étrangers.
***
Au sommaire :
Quel Sport ?, Le football : un asservissement idéologique
L’empire planétaire du foot maffieux
Quel Sport ?, Le football expliqué aux grands enfants. Six thèses critiques
Quel Sport ?, L’Euro 2016 : une structure de captation des profits et des consciences. L’éxutoire politique du football
Niels Magouillensen, FIFA-UEFA : les champions offshore de la fraude fiscale
Jean-Marie Brohm, Claude Javeau, Fabien Ollier, Pierre-André Taguieff, La FIFA, une honorable société du crime organisé
Jean-Marie Brohm, Fabien Ollier, Pierre-André Taguieff, PSG, Parc des Princes, Mondial de football au Qatar : Non à la pétromonarchie Wahhabite !
Le foot, l’opium des intellectuels
Jean Marc Daibute et Marc Moissah, Les idéologues du foot : titulaires et remplaçants du onze tricolore
Eva Marquet, La foot academy ou l’idéologie du foot pris au sérieux
Hanssime Schnokeloch, Stade suprême du capitalisme ou stade avancé de l’imposture ?
Eden Berger et Kapla Dupied, Supporters, ultras, hooligans : la banalisation de la violence de masse
Claude Javeau, Le supporter en caméléon
***
Voir la rubrique « Commander » pour le recevoir.
En librairies à partir du 20 mai.
*********************************************************************************************************
Quel Sport ?, n° 28/29, 320 pages, illustré, 20 €
L’INCONSCIENT POLITIQUE DU CORPS


Au sommaire :
I- L’illusion postmoderne du corps augmenté
Jean-Marie Brohm, Du corps machine au corps augmenté. Illusion postmoderne et délire posthumaniste
Fabien Ollier, Le bluff technosportif du corps augmenté
Laurent Jepressé, Corpologie postmoderne de l’homme en kit. Du corps « libéré » au corps simplifié
Denis Collin, La fabrication des humains
Jean-Marc Daibute, Cannibalisme et fétichisme du corps. L’augmentation artificielle du corps en épistémologie
II- L’idéologie individualiste du Soi
Aude Javel et Illma Toudie, Les petits arpenteurs infatigables du corps. Les croisés du souci de soi
Jean-Marie Brohm, Corps et psychanalyse. Critique de l’idéologie du vécu corporel
Mahmoud Miliani, Qu’appellent-ils le soi ?
Patrick Baudry, La société hors limite ou la logique de « l’être soi »
Gérard Broyer, De la motivation sportive, approche psychanalytique
III- Approches psychanalytiques du sport
François Gantheret, Psychanalyse institutionnelle de l’éducation physique et des sports
Laetitia Petit, Le sport : refoulement de la sexualité et désaveu de la mort
Fabien Ollier, La psychanalyse sportivisée. Les androïdes sportifs rêvent-ils de moutons électriques ?
Jean-Marie Brohm, La psychologie, une science de l’adaptation et de la manipulation
Jean-Marie Brohm, La psychologie du sport, mythe scientifique
IV- Etudes sur l’inconscient sportif
Hélène Deutsch, Contribution à la psychologie du sport
Arnold R. Beisser, Observations psychodynamiques d’un sport
Adrian Stokes, Réflexions psychanalytiques sur le développement des jeux de balle, notamment le cricket
Alayne Yates et alii., La course à pied est-elle un équivalent de l’anorexie ?
François Ladame, Le domptage du corps
**********************************************************************************************************
Paru en juillet 2015 : Quel Sport ? lance une campagne contre la candidature de Paris aux JO 2024.
Quel Sport ?, n° 27, 76 pages, 8 €
Disponible dans « nos » librairies parisiennes.
Voir la rubrique « Commander » pour le recevoir.

 


Sommaire :

 

Quel Sport ?, Nous refusons la candidature de Paris aux JO 2024 !
Quel Sport ?, Show-business olympique : l’inhumain d’abord !
Quand la gauche collabore avec les multinationales du sport
Wladimir Andreff, Les dépassements de coûts des Jeux olympiques.
Paris doit-elle candidater à n’importe quel prix ?
Danielle Simonnet, JO 2024 : Paris ne doit pas candidater !
Caroline Andréani, Faut-il soutenir la candidature de Paris aux
JO 2024 ?
CNT, JO 2024 : non à la candidature parisienne !
Collectif Un projet pour la décroissance, Le sport est devenu
un outil au service de la croissance
***
Continuité d’une lutte
Jean-Marie Brohm et alii, Paris 2012. Non à l’imposture olympique !
Comité Anti-JO Paris 2012, S’opposer aux Jeux olymfric
***
Comités anti-JO à Boston et Hambourg
NoBoston 2024, Pourquoi s’opposer à Boston 2024 ?
Nolympia Hamburg, Non à l’olympiade !
***
CIO, FIFA, même combat, mêmes maffias
Jean-Marie Brohm, Claude Javeau,
Fabien Ollier et Pierre-André Taguieff, La FIFA, une honorable
société du crime organisé

************************************************************************************************************
Paru en mars 2015 : Quel Sport ? rend hommage à Charlie Hebdo
Quel Sport ?, n° hors série : Bêtes et méchants. Critiques du sport, 190 pages, 400 dessins (1975-2015), 15 €
Disponible dans « nos » librairies (voir la rubrique « librairies »).
Voir la rubrique « Commander » pour le recevoir.

Au sommaire :
Quel Sport ?, Hommage à nos amis de Charlie Hebdo
1- Un esprit vide dans un corps plein
2- Le sport, un idéal pour la jeunesse
3- Triomphe de la pensée unique
4- La France des cancres
5- L’esprit du baron de Coubertin…
6- Pédaler plus pour gagner plus
7- Non à la dictature du foot !
8- Milliardaires en caleçon
9- Droit aux buts, droit aux putes !
10- Foot, religion de merde !
11- Mondial über alles !
12- Le danger du footisme
13- Le foot, fabrique de brutes
14- Folles de foot !
15- Pire que les sportifs, les journalistes sportifs
16- Massacre sponsorisé
17- Il faut un coach pour la France
18- Bronzez en dehors des sentiers battus !
Quel Sport ?, Pour en savoir plus…
Voir la rubrique « Commander » pour le recevoir.
************************************************************************************************************
Quel Sport ?, n°25/26 : FOOTBALL, LA COLONISATION DU MONDE (208 pages), 14 €.
Sommaire :
Quel Sport ?, Esclaves du foot, foot esclavagiste
Quel Sport ?, Russie 2018 : Boycott du Mondial de la dictature
impérialiste de Poutine !
Misère du football, football de la misère
Fabien Ollier, Les riches et les taclés. Le système d’oppression du
Mondial brésilien
Comité Populaire de la Coupe, Les 10 raisons de la protestation
Claude Javeau, Belgique : l’hystérie des Diables rouges
La lobotomisation sportive
Jean-Marie Brohm, Football : la lobotomisation des esprits.
Les chiens de garde (non muselés) du ballon rond
Jay Ladal, Quand bêlent les moutons tétanisés par le grand méchant
loup capitaliste. Michea fait des petits…
Michel Balounine et Pierre Gropopotine, Anarchistes et décroissants :
un petit ballon (ou un petit vélo) dans la tête. Les nouveaux illusionnistes
des sports alternatifs et des jeux coopératifs
Chelmi Kaillera et Erik Séant-Bétan, L’imposture absolue de
Michel Caillat. Ou comment cuisiner l’idéal sportif à toutes les sauces
L’impérialisme du football
Quel Corps ?, L’impérialisme du football
Quel Corps ?, Le football, une multinationale comme une autre
La samba des shootés
Emmanuel Leclère, Surtout ne pas gâcher la fête
Jean-Pierre de Mondenard, Football, potions magiques et
tours de passe-passe
Jean-Pierre de Mondenard, Michel Platini face au dopage
La guerre olympique
Quel Sport ?, Jeux de massacre à Sotchi. Bilan critique des Jeux de Sotchi
Quel Sport ?, Lettre ouverte aux amis et bénévoles de Poutine
Jean-Pierre de Mondenard, La mystification de la lutte antidopage
olympique
Pour le commander, voir la rubrique « commander »
***********************************************************************************
Aux éditions L’échappée :
L’Idéologie sportive. Chiens de garde, courtisans et idiots utiles du sport

Depuis la fin des années 1960, le sport se trouve au coeur des industries culturelles et de divertissement des masses. Puissance matériellement dominante de la société capitaliste par la production et la marchandisation des « hauts-faits musculaires de l’humanité », l’institution sportive est en même temps la puissance spirituelle dominante. Elle s’est adjoint les services de penseurs qui distillent l’idéologie sportive. Ces sportologues professionnels ou amateurs, issus de tous les secteurs de la culture, de la science ou de l’art, donnent à un sport gangrené par les affaires (dopage, violence, corruption, mafia) ses lettres de noblesse. Masquant, distordant ou refoulant la réalité effective des conséquences
délétères de la compétition sportive, ils s’unissent pour défendre les «passions sportives » et les  « extases de la victoire ».
Qui sont ces « chiens de garde», ces « courtisans » et ces « idiots utiles » du sport ? Quelle vision du monde et quel imaginaire social légitiment-ils par leurs théories-écrans ? Dans ce livre, Quel Sport ? déconstruit le prêt-à-penser sportif et les lieux communs (sport-culture, sport-intégration, sport-éducatif, sport-santé, sport-fête, etc.) qui participent de la disparition d’un esprit critique authentique.
************
INTRODUCTION
Le sport, nouveau lieu commun
PREMIERE PARTIE
Les catégories politiques du système sportif
La totalité organique du sport capitaliste
L’impérialisme du sport-spectacle de compétition
Les fonctions sociopolitiques de l’opium sportif
DEUXIEME PARTIE
Le combat idéologique contre la critique du sport
Les résistances à la théorie critique du sport
La fragmentation positiviste de la totalité sportive
Le confusionnisme postmoderne du sport protéiforme
TROISIEME PARTIE
Les archétypes de l’idéologie sportive
Les apologies philosophiques de l’Ovalie profonde
Les sophismes de la « culture foot »
Les ambiguïtés relativistes sur le dopage généralisé
Les épistémologies post-humanistes du corps augmenté
QUATRIEME PARTIE
Les politiques de l’aliénation sportive
L’union sacrée sportive des partis politiques
L’écran de rêve de l’« émancipation sportive »
Le mythe frelaté du sport pacificateur
CONCLUSION
Le sport, arme de diversion massive

Pour de plus amples informations, contactez-nous !